La réalité physiologique en Ostéopathie

Je vais commencer par une histoire que tout le monde connait et à déjà entendu au moins une fois. Une situation que tous les ostéopathes ont déjà vécu une fois … mais qui n’arrive pas si souvent que cela …

Le Miracle

Un homme ou une femme se réveille le matin complètement « bloqué(e) », une douleur aigue à ne presque pas pouvoir marcher.
Cette personne reçoit un conseil d’un ami ou de d’une personne de sa famille : « appelle l’ostéo, il va te débloquer ».
Ne pouvant pas bouger ou très peu à cause de la DOULEUR, cette personne décide de faire venir son médecin pour que celui ci lui administre un antalgique.
Ce dernier injecté, ayant eu peu d’effet en 24 heure, le rendez vous est pris dans la demi journée chez l’ostéopathe.
Arrive l’heure du rendez vous, et c’est là que le miracle se produit : le patient se relève de la table, droit comme un « i », sans aucune douleur après 2 ou 3 manipulations (au sens concret du terme : du latin médiéval « manipulare » qui signifie « conduire par la main »).
Dans son enthousiasme et sa joie ce patient s’empresse de vanter l’efficacité et les compétences de cet ostéopathe.

Chers patients, sachez que ce genre de cas n’arrive que très, très, très rarement !
Tout le monde ne se relève pas de la table sans douleur, ou très facilement, bien au contraire !

 

La réalité

C’est dans cet esprit que je veux écrire cet article car la réalité physiologique est toute autre.

J’aimerais, pour commencer, reprendre une des base de l’approche ostéopathique : un ostéopathe ne travaille sur une douleur, il redonne de la mobilité aux tissus, quels qu’ils soient.

La douleur est un des motifs de consultation les plus fréquent en cabinet, ce n’est pas le seul, mais elle reste un SYMPTOME.
Un symptome est un signe présent dans l’organisme, la manifestation d’un dérèglement, d’une pathologie, uniquement cela.
L’ostéopathe va s’intéresser a l’harmonie fonctionnelle que présente le corps et les tissus du patient.
Si une zone lui semble en manque de mobilité et si par ces tests il en conclu que cette zone est potentiellement responsable de la douleur ou autre symptome, il utilisera une technique approprié pour redonner du mouvement.

L’ostéopathie a été vulgarisée comme étant une pratique purement mécaniste. Dans l’imaginaire commun on replace des os déplacés.
La réalité, encore ici, est bien différente : nous savons, au vu des dernières recherches menées sur le système nerveux, que notre action manuelle est informative.
Nous envoyons un message pour obtenir une réponse : le relâchement d’un muscle, l’amélioration de la mobilité d’une articulation …
Ce message, s’il était seul, pourrait être traiter rapidement. Mais au cours d’une consultation, nous envoyons beaucoup, beaucoup de message au système nerveux central.
Il y a donc un laps de temps entre le moment ou l’on envoie le message (on l’on manipule) et le moment ou la réponse arrive (le symptôme disparait).

Ceci explique que vous pouvez continuer à avoir mal quelques jours après la consultation.
Le corps humain n’est pas une voiture a qui l’ont fait la révision des 20 000 km.

Certaine fois, il est possible que ce soit pire après la séance ! La l’inquiétude arrive, on se dit que c’est peut être grave, voir même que c’est la faute de l’ostéo : pas de panique !
On pourrait nommé cela un effet rebond : c’est une exacerbation transitoire de la douleur par un état inflammatoire, elle peut aller de quelques heures a plusieurs jours.
Dans notre jargon on appelle ça « faire Flamber un patient » (pas flamby hein … pitié !).
Cette réaction, bien que désagréable, signe que les processus de guérison se mettent en place et que le corps est phase de rééquilibrage. L’inflammation engendrant la douleur est la pour dire  » on a beaucoup de chose à soigner, on ne peut pas tout faire d’un coup donc on laisse l’alerte rouge allumée ».

Car c’est votre corps qui vous guérit, pas l’ostéopathe.
L’ostéopathe est uniquement là pour stimuler ces capacité de guérison, pour envoyer un message vous vous souvenez ?

 

Patience et écoute

On vit aujourd’hui dans une société ou tout doit arriver dans la minute : la commande « amazon », le repas au resto, le soleil, le bien être …
Le corps lui répond à des loi naturelle qui sont parfois bien éloignée de ce que l’on vit et désire tout les jours dans nos vies à 100 à l’heure : le corps a besoin de TEMPS, d’ATTENTION et d’ECOUTE.

Rien n’est Magique dans notre pratique de l’ostéopathie, efficace oui.
La réalité physiologique de votre bien être physique, psychique et émotionnel dépend de beaucoup de facteurs.
La prochaine fois que vous sortirez de chez votre ostéopathe, n’oubliez pas de donner un peu de TEMPS à votre corps pour qu’il se remette de la consultation, un peu d’ECOUTE à votre ostéopathe pour les conseils qu’il vous donnera et un peu d’ATTENTION à votre bien être, soyez conscient.

A présent, vous savez presque tout … bon je garde quand même quelques passes magiques dans ma manche 😉
à bientôt,

 

Julien.

Laisser un commentaire