Le Diaphragme : pilier de votre santé, libérateur de tension.

diaphragme ostéopathie julien moreno ostéopathe montpellier

Dans cet article, je vais vous expliquer ce qu’est le diaphragme, comment il fonctionne et affecte votre santé ainsi que des exercices pour le détendre, le travailler et retrouver une respiration souple, abdominale, sans tension.

 

Vous en avez certainement déjà entendu parler.

Vous savez peut-être même qu’il est essentiel pour respirer et qu’un dysfonctionnement entraîne différents troubles.

 

Et si on mettait tout ça au clair ensemble ?

 

Vous vous sentez peut-être, tendu, stressé, angoissé, anxieux, en colère ?

Vous avez une sensation d’oppression dans la cage thoracique et malgré tous les examens médicaux passés on ne trouve pas de diagnostic.

Vous souffrez de trouble digestif.

Vous avez mal au dos.

Vous avez des maux de tête, ou êtes simplement fatigué.

 

Tous ces symptômes peuvent traduire une tension ou un mauvais fonctionnement du diaphragme.

 

Diaphragmes, ou es-tu ?

 

Le diaphragme est un muscle à part à l’anatomie bien particulière.

Niché au coeur de la cage thoracique, il sépare la cavité abdominale (le ventre) de la cavité thoracique contenant le coeur, les poumons et les gros vaisseaux.

Il a en gros la forme d’un parachute tendu entre les cotes avec la partie droite remontant légèrement plus haut que la partie gauche de par la présence du foie.

 

diaphragme julien moreno ostéopathe montpellier

 

Il s’attache sur les 6 dernières cotes ainsi que sur la partie du sternum se terminant en pointe appelée appendice xiphoïde.

À l’arrière il s’attache sur la colonne vertébrale, au niveau des 3 dernières lombaires, par deux expansions appelées piliers.

 

Ce qui est important à voir et comprendre sur le diaphragme c’est le rapport qu’il entretient avec système vasculaire (vos vaisseaux sanguins) et le système nerveux.

 

Il possède différents orifices permettant de laisser passer l’aorte (la plus grosse artère du corps), la veine cave inférieure (la plus grosse veine du corps), l’orifice pour l’oesophage (la partie qui se continue par l’estomac) enfin de petits orifices réservés aux nerfs.

 

Le diaphragme permet, en plus de respirer, de réguler l’homéostasie et beaucoup de processus comme la digestion, la fréquence cardiaque, le rythme respiratoire, la posture, l’équilibre acido-basique, etc.

Vous comprendrez donc que l’on peut agir directement sur notre santé grâce au diaphragme, via la respiration.

 

Un diaphragme tendu va donc directement influencer votre bien-être, vos performances sportives, votre état émotionnel, votre digestion …

 

Mon Diaphragme

 

J’aimerais vous raconter ce qui m’est arrivé pour que vous puissiez vous rendre compte de l’impact que peut avoir un diaphragme en tension.

 

J’ai déjà raconté cette histoire dans un précédent article, mais elle illustre parfaitement l’importance du diaphragme.

 

Je pratiquais le judo lorsque j’avais 12 ans. Pendant une compétition, en faisant chuté mon adversaire il me tombe sur les cotes à droite, ce qui à pour effet de me couper la respiration pendant plusieurs secondes.

 

Je me relève, me mets sur le côté, et reprends mon souffle à mon rythme. Le lendemain une douleur sous le cotes à droite apparaît et disparaît quelques semaines plumard.

 

Quelques années plumard, je me mets à courir et au bout du 3e kilomètre j’ai un point de coté à droite qui ne passe pas, peut importe ce que je fais. Dès que mon coeur monte dans les tours, le même point de côté me reprend. Je fais avec.

 

Je décide de passer mon brevet de sauveteur en mer. Dans les épreuves il y avait un 800 mètres palme, masque et tuba en moins de 13 minutes, rien d’exceptionnel en soit.

Lors des entraînements impossibles de dépassé les 400 mètres, je suis complètement essoufflé, la même douleur sous les cotes.

Je passe par tout les spécialistes, tous les examens de la prise de sang, à la scintigraphie en passant par la radio : RIEN. Mais vraiment rien.

 

Je décide alors d’aller chez l’ostéopathe. Durant la consultation il m’explique que toute la partie droite de mon diaphragme est très tendue et que la partie droite de mon thorax manque de mobilité lors de l’inspiration.

Il déroule son traitement, me donnent quelques exercices respiratoires à faire à la maison et je repars sur un nuage, léger et un peu sonné.

J’attends quelques jours avant de reprendre mes entraînements et quelle ne fut pas ma surprise !

PLUS DE DOULEUR !

C’est à ce moment que j’ai touché du doigt le potentiel thérapeutique de l’ostéopathie et de l’importance capitale du diaphragme et de la respiration.

 

Le diaphragme, pilier de votre santé

 

Pour bien comprendre le rôle du diaphragme dans votre santé, il faut que vous compreniez quels sont ses rôles. Oui, il y en a plusieurs.

Tout d’abord dans la respiration, c’est le rôle que tout le monde connaît, ou presque. C’est LE muscle de la respiration.

Il possède également des rôles un peu moins connus, mais tout aussi essentiels :

  • il régule l’équilibre acido-basique par élimination du CO2 et des déchets dégradés et expulsés par les poumons.
  • Il permet, par son travail, d’apaiser, de se détendre émotionnellement.
  • il à un rôle important dans le brassage viscéral : il améliore la digestion.
  • il masse le coeur et régule la fréquence respiratoire et cardiaque via le système nerveux parasympathique.
  • S’il est en tension, il peut donner des tensions dans le cou et les trapèzes de par son innervation (c3c4c5).
  • il à un rôle dans la régulation posturale.

 

Le diaphragme, libérateur de tensions

 

Savoir comment travailler son diaphragme pour le libérer de ses tensions est un véritable cadeau !

Nous vivons actuellement une époque avec des modes vie à 100 à l’heure et on prend rarement le temps de se poser et ou l’on pense qu’il faille des heures pour se détendre.

Rassurez-vous, quelques minutes suffisent pour évacuer une grande partie de vos tensions et être à l’écoute de votre corps : la respiration est capable de vous faire passer d’un état de tension à un état de relaxation.

 

Le diaphragme, Libérateur émotionnel

 

Vous l’avez sans doute remarqué, suivant l’émotion que l’on ressent, notre rythme cardiaque et respiratoire se modifie : il s’accélère avec des émotions comme la peur, l’angoisse, la colère et s’apaise avec des émotions la joie, la satisfaction et le contentement. Votre respiration permet de canaliser ces émotions, notamment les négatives qui impacte nos vies.

En se focalisant sur notre respiration et notre apaisement, on reprend le dessus sur ces émotions qui nous déborde parfois.

 

66 jours pour changer vos habitudes

 

C’est le challenge que je vous lance, pour vous, pour votre bien-être.

Pourquoi 66 jours ?

Parce que c’est le temps nécessaire pour ancrer une nouvelle habitude.

Alors pendant 5-10 minutes tous les jours je vous propose de vous entraîner avec ces 3 exercices pour ancrer une nouvelle habitude : la détente, le lâcher-prise.

 

Pourquoi si peu de temps ?

Mieux vaut une pratique courte, régulière et peu contraignante que 3h d’activité le dimanche !

La progressivité est une notion essentielle pour ancrer une nouvelle habitude qu’elle soit alimentaire, sportive, de détente, etc.

« Le mieux est l’ennemi du bien », il vous suffit de commencer et vous adapterez votre pratique à votre vie et non l’inverse !

 

Faites-vous ce plaisir

 

Offrez-vous cette sensation de bien-être, de plénitude lorsque l’on est complètement défendu.

Vous pouvez réaliser un exercice par jour ou bien faire votre sauce en mixant les exercices.

  • Réapprenez à respirer :

  • Massez votre diaphragme :

  • Bougez en respirant :

Prenez Rendez vous

L’ostéopathie est également là pour vous accompagner et vous guider.

Par des exercices ciblés et personnalisés, vous retrouverez confiance en votre corps et bien-être.

Alors, pour votre santé, pour vous, faites-le.

Prenez soin de vous,

Julien.

One thought on “Le Diaphragme : pilier de votre santé, libérateur de tension.

  1. Merci Julien pour cet article-ressource importante et essentielle. Dans la continuité complémentaire des 3 vidéos postées-axes d’exo…

    66 jours pour ancrer 1 nouvelle habitude… ?

    très souvent, je lis, j’entends 21 jours ; en même temps, je suis ok pour envisager 66 jours comme tu le préconises…

    Merci encore pour ce positionnement, dans les propos, assez limpide..

    Le rappel anatomique des « coupes histologiques » est parfaite pour garder ces interconnexions à l’esprit… et rester motivée pour prendre soin de tout ce « petit monde » à l’intérieur de moi 😉

    disons que je cerne l’intitulé de ma nouvelle habitude à inviter dans ma vie : me détendre : 1 compétence de vie en cours lâcher l’emprise de mes anciennes habitudes de survie !

    Merci, car la confiance est là aujourd’hui.
    Je n’ai jamais fait la démarche d’aller voir 1 ostéopathe… par peur je pense…
    aujourd’hui, m’ouvrir à ce genre d’exos- d’espace/temps pour mon diaphragme est 1 1er tremplin vers …. ?

    Allez, je me dis : « jen, respire et…………. tais-toi ! » et ressens la différence… dans 66 jours……

    🙂

Laisser un commentaire